Gold Coast, “Hidden Palace”, revue au Conrad Jupiters Hôtel Casino

mars 2001 à avril 2002

Sommaire : Le spectacle   /   La Gold Coast, “Côte d’Azur” de l’Australie   /   Brisbane, capitale de l’état du Queensland   /   Australie 2001/2002

lire plus ci-dessous

Jupiters couverture programme 2001-02 _modifié-1_modifié-2_modifié-1

Couverture du programme

Le spectacle : 15 ans plus tard, nous retrouvons le même théâtre. Nous avons même la même loge. Côté public, tout est transformé : plus de tables cernées de banquettes mais un vrai théâtre en gradins avec fauteuils, avec tout de même un porte-verre à chaque accoudoir pour une boisson. Cela donne plus de 1100 sièges et nous trouvons que le public est ainsi bien plus attentif et disponible pour le spectacle.

Nous retrouvons une équipe technique performante et une direction sérieuse et sympathique. La compagnie sur scène est jeune et dynamique.

Le spectacle monté par Nina Randall et Adam Dion est produit par Jupiters Casino. Hidden Palace emmène les spectateurs dans une Egypte ancienne de fantaisie, avec 38 artistes et 3 chameaux : un ballet, 2 chanteurs, des attractions visuelles, sans oublier le sphynx, les pyramides, les colonnes de temples, les sarcophages.

lire plus ci-dessous

KMBT_C284-20140625085112

Louis et Ernest dans leurs costumes du final – photo Jupiters Casino

Le spectacle est joyeux et vivant. Le public (touristes comme spectateurs locaux) adore le spectacle et manifeste son enthousiasme. Hidden Palace bat tous les records d’entrées au Jupiters Theatre. Le spectacle va tenir 13 mois.

lire plus ci-dessous

Jupiters programme 2001-02 _modifié-2_modifié-1 copie

Une partie de la troupe (photo extraite du programme) avec le Directeur Général Grant Bowie – photo Jupiters Casino

lire plus ci-dessous

jupiters-programme-2001-02-op_modifie-1-jpeg-copie_modifie-2

Omar Pasha dans le programme

lire plus ci-dessous

berlin-wintergarten-zz-aout-oct-2004-nina-adam-meo-lo_modifie-1_modifie-2

Avec Nina Randall et Adam Dion, producteurs de “Hidden Palace” quand ils sont venus nous voir dans le nouveau spectacle magique “Zauber Zauber”  au théâtre Wintergarten à Berlin en 2004 – photo X

La Gold Coast, “Côte d’Azur” de l’Australie : Les Australiens en vacances et les touristes étrangers, surtout des Asiatiques (dont beaucoup de Japonais), aiment se retrouver dans les tours immenses de logements (plus ou moins luxueux) des rivages de l’Océan Pacifique. Dans la plaine étroite entre Océan et Cordillère australienne, ces folles constructions sur le sable sont plutôt en contradiction avec la nature.

Les promenades le long de la plage sont agréables, malgré les ombres portées des tours, en fin d’après-midi. Les surfeurs s’en donnent à cœur joie.

Excursions aussi vers l’arrière-pays, sur les collines et montagnes, dans les forêts tropicales ou dans les nombreux parcs d’attractions.

Brisbane, capitale de l’état du Queensland : Nous aimons aussi y aller. Grande ville tropicale encadrant la Brisbane River qui serpente et rend la circulation difficile. Promenades en ville : la City et ses tours d’affaires, les quartiers résidentiels aux maisons de bois de style colonial, dont beaucoup sont sur pilotis, souvent très bien rénovées.

Dans le centre, les berges du fleuve sont aménagées dans un esprit moderne : arches métalliques balisant un chemin piétonnier, avec des plantes grimpantes le long des légers piliers qui feront bientôt une ogive de verdure. Gazon, plans d’eau et plage de sable offrent une oasis de fraîcheur aux familles qui se baignent et pique-niquent le dimanche.

Le jardin botanique présente d’extraordinaires banyans (figuiers de l’Inde) aux racines aériennes qui se replantent et qui forment des arbres à troncs colossaux et multiples. De nombreux arbres de ce type existent aussi en ville et dans la nature australienne.

Nous avons l’esprit nomade pour la culture et nous voyons ce que notre temps libre nous permet. La Queensland Art Gallery est très intéressante, autant par ses collections permanentes d’art australien que par ses expositions temporaires (dont : De Renoir à Picasso présentant la donation Guillaume – Walter à la France).

Le Power House (ancienne centrale électrique) présente toutes sortes de spectacles de recherche et de créations contemporaines, et est le siège du Cirque des Femmes. Nous y avons vu de la danse contemporaine (parfois décevante et vide de sens), des installations vidéos, etc.

Encore : le Cirque du Soleil : Alegria, en tournée. C’est une affaire qui marche ! Dans beaucoup de pays, le Cirque du Soleil a participé à ramener le public au cirque.

Australie 2001/2002 : Depuis nos premiers contrats en Australie, le pays a tout à la fois changé et est resté le même. Même esprit empreint de cordialité, de tranquillité, d’un pays moderne avec une faible densité de population. On veut y préserver la qualité de vie. Fruits, légumes, viandes sont de très bonne qualité. Les produits fièrement fabriqués en Australie sont excellents. Les vins sont toujours bons. Les fromages sont meilleurs et plus variés. Le multiculturalisme y est pour beaucoup.

L’Australie était un pays avec une population largement d’origine européenne. Aujourd’hui, on remarque partout que la réalité géographique de ce continent le place aux marges de l’Asie. Beaucoup de citoyens australiens sont d’origine asiatique.

Le pays se protège de ceux qui viennent de l’extérieur. Il préfère choisir ses immigrants.

Il faut aussi dire que des zones comme la Gold Coast sont privilégiées et protégées des problèmes de société tels qu’on les rencontre dans les plus grandes villes.

Nous avons passé au total plus de 2 ans de contrats en Australie.

Nota Bene : les Aborigènes ? Difficile d’en parler. Nous n’en avons pas rencontrés. Et la question est bien trop vaste et complexe pour être abordée ici.

Le numéro d’illusions d’Omar Pasha stupéfie le public du nouveau spectacle Hidden Palace au Jupiters.

Gold Coast Sun

Le numéro d’Omar Pasha est unique en son genre dans le monde. Il présente une version ahurissante du truc de la corde de l’Inde au cours de laquelle il grimpe à la corde qui est apparemment suspendue dans le vide et il fait flotter une flamme dans l’espace d’une bougie vers une autre.

The Sun